Blogue de Lyne Robichaud

16 juin 2011

L'argent sera l'incitatif qui poussera l'ADQ à une fusion avec la CAQ?

Gerard Deltell

C'est ce qui est suggéré, à la une du Devoir ce matin. Antoine Robitaille signe l'article «Fusion avec la coalition de Legault? - Deltell à la merci de sa dette».

La formation de Gérard Deltell est très endettée; 710 703 $ au 31 décembre 2010, selon le dernier Rapport financier déposé mardi par le Directeur général des élections (DGE). Pour convaincre la Banque Nationale de lui prêter de l'argent en 2011 au taux préférentiel plus 1%, la formation politique a dû trouver «des cautionnements personnels de particuliers totalisant 200,000$», rapporte Antoine Robitaille.

Il y a quelques jours, j'ai suggéré à la Coalition pour l'avenir du Québec d'embrasser la philosophie du gouvernement ouvert. Il y a eu plusieurs échanges hier, sur leur site.

La CAQ représente le changement au Québec. La fusion avec un autre parti viendra-t-elle brouiller les cartes et freiner le changement?

Le Devoir indique: «Chose certaine, selon plusieurs sources, la situation financière de l'ADQ, particulièrement mauvaise, rebute François Legault». Moi aussi, j'y songerais à deux fois plutôt qu'une.

Consulter l'article du Devoir, «Fusion avec la coalition de Legault? - Deltell à la merci de sa dette».

Voir aussi un article de Josée Legault, publié dans Voir, «Ça coûte combien, un nouveau parti politique?».

1 commentaire:

william shepard a dit...

La meilleure partie est que les rapports financiers afin de s'assurer qu'aucune situation étrange avec de l'argent, et si les choses devraient mieux fonctionner au quotidien. Cela inclut même Buy Viagra

 
TwitterCounter for @Lyne_Robichaud